Pleins feux sur nos diplômés

Nom :  Vanessa Recine
Poste : cofondatrice et productrice
Entreprise : Wearers Festival
Domaine d’études :  Commercialisation de la mode
Date d’obtention du diplôme : 2011

Vanessa Recine est un excellent exemple de persévérance et de talent. Son expérience au Collège LaSalle et sa vision du monde ont fait d’elle une experte de la scène de la mode à Londres. Nous sommes fiers de la compter parmi nos remarquables diplômés!

Vanessa Recine est conservatrice, productrice et éditrice au Royaume-Uni. Ses recherches actuelles, qui portent sur la pratique de l’exposition de mode, révèlent comment le langage du marchandisage visuel se reflète dans les congrès d’exposition des conservateurs.

Quel poste occupez-vous et quelles sont vos principales responsabilités?

Je suis cofondatrice et productrice de Wearers Festival, un organisme sans but lucratif établi à Londres qui célèbre et explore les rapports des gens avec leurs vêtements ainsi que la façon dont ces relations sont intrinsèquement liées à la culture et à l’identité.

Mon rôle principal consiste à communiquer avec les intervenants internes et externes, à organiser conjointement le programme de l’événement et à exécuter tous les aspects des projets exigeants dans des délais serrés. Je veille notamment à la gestion de projet, aux opérations, à la logistique, à la santé et à la sécurité.

Pourriez-vous décrire votre cheminement professionnel?

Mon intérêt pour l’industrie de la mode remonte à l’époque où j’ai obtenu un diplôme en commercialisation de la mode au Collège LaSalle, puis un baccalauréat en histoire de l’art à l’Université Concordia. Après ces études, j’ai travaillé dans des galeries d’art contemporain ainsi que pour certaines des plus grandes marques de vente au détail de mode au monde en marchandisage visuel.

Afin de fusionner ma passion pour l’art avec celle de la culture et de la mode, j’ai poursuivi mes études au London College of Fashion dans le cadre du cours MA Fashion Curation, où j’ai appris à développer ma voix de conservatrice. Au cours d’une période où tout le système de mode est remis en question, la montée de la mode circulaire et de la réparation des vêtements ne surprend personne. Son impact écologique profond a eu un effet d’entraînement sur la perception de la consommation dans la société, ce qui m’a fait comprendre clairement ce que je devais dire en tant que conservatrice et citoyenne du monde. Avec mon associé en affaires, nous avons décidé de lancer un festival d’art multidisciplinaire permanent à Londres, soit le Wearers Festival.

 

Quel est votre meilleur souvenir de vos journées au Collège LaSalle?

Mon souvenir le plus cher est la mise en œuvre du défilé de mode allant de la création à l’exécution avec mes camarades de classe. Collaborer à un événement d’une telle intensité s’est avéré une expérience d’apprentissage formidable.

 

Quelle était votre matière préférée dans le programme? Utilisez-vous ce que vous avez appris au cours de votre carrière?

Mes sujets préférés étaient l’histoire de la mode ainsi que les cours portant sur les fibres et les textiles. J’y ai appris énormément de choses sur la fabrication de vêtements et les cycles de tendance à l’échelle mondiale. D’ailleurs, j’applique encore ces connaissances lorsque je rédige des propositions de conservation pour des expositions de mode ou que je rédige des articles pour des revues universitaires.

 

Pouvez-vous décrire l’impression générale que vous avez eue lorsque vous avez commencé à étudier au Collège LaSalle?

J’étais ravie d’entreprendre ce parcours d’apprentissage dans un secteur qui me passionne comme aux premiers jours. Le Collège LaSalle m’a aussi permis de découvrir les sujets dans lesquels j’excellais et qui allaient plus tard façonner ma trajectoire dans ce domaine.

Qu’est-ce qui vous a le plus surpris lorsque vous êtes entrée sur le marché du travail?

L’importance du réseautage. Je ne saurais trop insister là-dessus! Des occasions se présenteront à vous si vous prenez des risques et que vous vous lancez.

Quel conseil donneriez-vous à un étudiant actuellement inscrit au même programme que vous avez terminé?

Concentrez-vous sur ce que vous faites bien et sur vos intérêts, car c’est là que vous trouverez votre place. Selon moi, la scène de la mode montréalaise est beaucoup plus concurrentielle en raison de sa petite taille. Voilà pourquoi vous devez trouver votre créneau et ce que vous pouvez y contribuer. Tout le monde excelle dans quelque chose. Alors la question à se poser est la suivante : dans quoi excellez-VOUS? Faites du bénévolat et travaillez à un projet qui vous passionne afin de vous démarquer et d’impressionner votre intervieweur.

Selon vous, quelles sont les qualités essentielles pour connaître du succès dans votre domaine?

Ténacité, curiosité et patience. Vous connaîtrez beaucoup de hauts et de bas et entendrez de nombreuses critiques. Assurez-vous donc de vous endurcir. Soyez ferme à propos de vos idées et démontrez suffisamment de curiosité pour développer d’autres compétences spécialisées. Vous vous démarquerez ainsi des autres. N’oubliez pas non plus de faire preuve de patience le long de votre parcours.

Avez-vous quelque chose à ajouter pour inspirer la prochaine génération?

N’écoutez pas ce que les autres vous disent si vous croyez avoir raison. Fiez-vous plutôt à votre instinct. Si vous échouez, ce n’est pas seulement une leçon apprise, mais aussi une expérience de vie obtenue qui peut vous propulser vers la réussite lors de votre prochaine entreprise ou aventure.

 

 

Liens vers les pages des réseaux sociaux :


Portes ouvertes | En ligne (11h à 14h) ou sur campus (15h à 20h)

Portes ouvertes

Découvrez pourquoi, chaque année, des milliers d’étudiants choisissent le Collège LaSalle pour réaliser leurs ambitions.